Une pensée pour Hugues Fléchard

 

Hugues Fléchard est décédé à 48 ans le mercredi 6 mars 2019 terrassé par une grave maladie.

La culture japonaise et le rock énergique nous avaient rapprochés très vite. Il était de la première réunion publique que j’ai organisée à la fin de l’été 1995, sitôt mon association (anima) fondée.
Et dès sa première prise de parole, érudite et charismatique, j’ai eu envie de collaborer avec lui.
Hugues exerçait alors au sein d’un association franco-japonaise baptisée Ichô. Je le consultais régulièrement ; il me répondait avec franchise et ses conseils s’avéraient toujours bons.
Après trois années à nous tester, nous avons finalement décidé de coorganiser un festival dédié aux cinémas japonais (vues continues et animation), lequel portait en lui une petite utopie, à savoir y associer les deux seules salles labellisées “art et essai” présentes dans l’agglomération caennaise, dont les directions se livraient une “guerre sanglante” depuis des lustres.
Intitulé “Hokusai”, ce festival eut lieu en février 1999 et, non sans quelques aléas et passes d’armes aussi déplorables que mémorables, il connut un relatif succès public.

Par la suite, nos parcours se sont éloignés l’un de l’autre et nous ne nous croisions plus qu’épisodiquement, dans la biblio-vidéothèque Le Horla, en marge du festival Off-Court de Trouville ou dans un bar pour discuter de cinéma roumain, de science-fiction ou de projets cinématographiques irréalisables. L’amitié s’était érodée mais j’éprouvais toujours à son égard le même profond respect pour son immense culture, pour sa curiosité sans cesse en éveil, pour son éloquence, pour son rejet de l’élitisme, pour son intégrité.
Des gens comme ça, on n’en croise pas très souvent dans une vie.

 

> Un entretien filmé avec Hugues Fléchard

Programmation de “Hokusai, festival des cinémas japonais
du 3 au 11 février 1999 – Caen/Hérouville Saint-Clair
Cinémas Lux et Café des Images, Mémorial pour la paix

3 février (cinéma Lux)
Ninja Scroll de Yoshiaki YAWAJIRI
Le testament du soir de Kaneto SHINDO

4 février (cinéma Lux) soirée “Chambara
La légende de Musashi de Hiroshi INAGARI
Duel à Ichijoji de Hiroshi INAGARI
La voix du sabre de Hiroshi INAGARI

5 février (cinéma Lux) soirée “Copycat”
Mothra contre Godzilla de Hinoshiro HONDA
Godzilla de Roland EMMERICH
Black Jack d’Osamu DEZAKI

9 février (Mémorial de Caen)
Le tombeau des lucioles d’Isao TAKAHATA (séance scolaire)
– Conférence avec Sayoko KINOSHITA (directrice du festival de Hiroshima) et de Jean ESMEIN (historien, spécialiste du Japon)
> projection de Pica Don et de Last Air Raid Kumagaya de Renzo KINOSHITA
> exposition du storyboard du film posthume de Renzo KINOSHITA, Okinawa.

10 février (cinéma Café des Images) journée “Noir c’est jaune”
Le château de Cagliostro de Hayao MIYAZAKI
Golgo 13 d’Osamu DEZAKI
La vengeance est en moi de Shohei IMAMURA
L’empire des sens de Nagisa OSHIMA

11 février (cinéma Café des Images) soirée “Film de fantôme”
Megalopolis de RINTARÔ
Kwaidan de Masaki KOBAYASHI
La véritable histoire d’Abe Sada de Noboru TANAKA

 

 

 

anima