Animation entre les murs

flipbook_mural

L’artiste espagnole, originaire d’Argentine, Hyoru, a intégré depuis des années dans son travail la décomposition du mouvement, transposée dans des illustrations au graphisme magnifique généralement peintes sur des murs à travers le monde (certains se trouvent à Arles, Perpignan, et Besançon).
Sa récente performance – In/Between (Intervalle) – sur pas moins de 87 palissades (3 x 2,5 m) de Copenhague, étalée sur une longueur totale d’environ 271 mètres, recrée une boucle d’animation dont seul le montage image-par-image permet d’apprécier la teneur filmique.
Au-delà de la prouesse artisanale, et de la sémantique de l’œuvre, j’y vois autant une démonstration de plus de la claustrophobie de l’animation contemporaine, désormais à l’étroit dans le seul espace cinématographique, que son besoin vital d’étalement au grand jour de tous ses principes intrinsèques, que le procédé d’enregistrement mécanique rend invisible au commun des spectateurs.

> le site de Hyuro

anima

Laisser un commentaire