Ces dessins qui bougent

laloux_dessins_bougent

“Cent ans de cinéma d’animation”
de René Laloux
Dreamland Éditeur, 1996
200 pages
ISBN : 2-910027-08-2

Sommaire :

1. Préface (à bâtons rompus pour cause d’humeur)
2. Drôle de planète
3. A l’origine
4. Le dessin animé
5. Des autres possibilités de l’image par image
6. L’âge d’or
7. Annecy
8. Le scénario
9. L’adaptation
10. Le dialogue
11. Le graphisme
12. La réalisation
13. Chers disparus
14. La Belle et la Bête
15. Produit de luxe
16. Le public des enfants
17. A deux pas du relief
18. Pour une centaine d’années
19. Index des noms
20. Bibliographie

Lorsque j’ai rencontré René Laloux pour la première fois dans son appartement parisien, il était en train de peindre dans un épais nuage de fumée de cigare.
J’avais convenu de l’interviewer pour mon émission de radio hebdomadaire.
Quelques minutes plus tôt, je venais d’enregistrer un entretien avec son éditeur, Thierry Steff, à l’issue duquel ce dernier m’avait remis un exemplaire de “Ces dessins qui bougent”.
J’arrivais donc devant l’auteur sans avoir lu son bouquin. Il ne se priva pas de me faire remarquer l’incongruité de la démarche avec un ton qui me laissa présager la fin imminente de ma carrière de journaliste à peine commencée. L’ambiance s’est ensuite détendue à mesure que je lui tendais des perches sur des affinités communes nous ramenant systématiquement à ses films.
Je suis reparti de chez lui en colère contre moi-même et persuadé de m’être grillé définitivement auprès de lui.
Je lui ai offert une “carte blanche” à Caen l’année suivante, à laquelle il a participé avec grand plaisir.
Cette anecdote est à l’image de ce livre. On y rentre facilement. On en apprécie spontanément la subjectivité bourrue. On jubile à la lecture de hautes considérations pour un art encore si peu considéré pour ce qu’il est. On le quitte sur la promesse d’y revenir régulièrement. On tient cette promesse avec un enthousiasme intact.

anima

Laisser un commentaire