Éléments déclencheurs

frederic_fontenoy“Metamorphosis”, Frédéric Fontenoy – 1988

Alors que j’étais étudiant aux Beaux-Arts, en 1991, sans préméditation, j’ai subi coup-sur-coup trois chocs esthétiques convergents :
– j’ai visité les salles dédiées au peintre Francis Bacon de la Tate Gallery (Londres),
– un ami a lourdement insisté pour que nous regardions plusieurs fois la scène de la soirée dansante de L’échelle de Jacob d’Adrian Lyne,
– j’ai découvert la première série photographique de Frédéric Fontenoy.

 

francis_bacon02“Man with a dog” (extrait) de Francis Bacon – 1953

jacobsladder02Jacob’s ladder d’Adrian Lyne – 1990

Le profond malaise ressenti face à ces images “monstrueuses” montrant toutes des mouvements/tourments impossibles à stabiliser m’a conduit par un heureux concours de circonstances à l’œuvre chrono-photographique d’Eadweard Muybridge, dont j’appris assez vite qu’elle était l’une des sources d’inspiration majeures de Francis Bacon.
De Muybridge, je suis arrivé à Il était une chaise de Norman McLaren.

bacon_muybridgeMarche quadrupède d’un enfant à la jambe paralysée d’Eadweard Muybridge – 1901
“Paralytic child walking on all fours” de Francis Bacon – 1961

mclaren_chairytaleA chairy tale / Il était une chaise de Norman McLaren – 1957

Et voilà l’origine de mon insatisfaction chronique d’une définition de l’animation réduite au strict registre du cinéma.
Ma vie n’est-elle pas passionnante !

anima