« Grand Atelier » Koji Yamamura en Alsace

grand_atelier_Yamamura_2017

 

L’Agence culturelle d’Alsace et la NEF Animation organisent leur deuxième « Grand Atelier d’Animation Japonaise ».
Après Isao Takahata, le cinéaste indépendant et enseignant Kôji Yamamura dirigera à son tour une masterclass de cinq journées à Kientzheim, du 27 novembre au 1er décembre 2017.
Celle-ci portera sur « les enjeux d’appréhension du mouvement (chorégraphie, métamorphose) et de représentation graphique (caricature, perspective, métaphore) en animation.
Elle comportera une partie théorique, à partir de la filmographie du cinéaste japonais, et une partie pratique où les participants seront amenés à réaliser une courte séquence animée à partir d’une sélection de versets de la poésie brève japonaise du haiku. »

La masterclass de Kôji Yamamura est ouverte aux professionnels et aux étudiants en animation maîtrisant le dessin. Quinze participants seront sélectionnés. Ceux-ci séjourneront à Kientzheim, au Centre Européen d’Études Japonaises d’Alsace, pendant la durée du Grand Atelier.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 septembre 2017 sur formations.culture-alsace.org .
Les candidatures doivent comporter une lettre de motivation, un CV (avec références graphiques et filmographie éventuelles) et un dessin réalisé à la main. A vos crayons !

 

L’œuvre de Koji Yamamura reste peu connue en France au-delà du microcosme des initiés et des ex-lycéens français chanceux qui ont découvert, voilà plus de dix ans, Le Mont Chef parmi les courts métrages d’animation d’un programme spécifique intégré au dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».
Cette méconnaissance est d’autant plus regrettable que la production – riches, diversifiée, majeure – de Koji Yamamura incarne presque à elle seule aux yeux du monde le renouveau de l’animation nippone indépendante. Cette dernière n’a jamais été aussi prolifique et peine de moins en moins à exister face à l’hégémonique industrie japonaise de la série tv et du long métrage.

L’émergence du vivier d’artistes-animateurs qui remodèlent en profondeur, lentement mais sûrement, le visage de l’animation japonaise contemporaine, découle directement du développement récent d’un enseignement artistique de l’image animée de haut niveau dispensé dans un nombre croissant d’écoles supérieures, privées et publiques.
Le département « animation » de la Tokyo University of the Art (Gendai) est l’un de ces lieux privilégiés.
Koji Yamamura y transmets son savoir-faire depuis 2008.

 

La filmographie (non-exhaustive) de Koji Yamamura

Natural history / 博物誌 (1985)
> film d’études

One night serenade / 小夜曲 /Sérénade (1985)
> film d’études

Suisei / 水棲 / Aquarium* (1987)
> film d’études

Hyakka zukan /   / Pictionnaire* (1989)

Enkinhou no hako-Hakase no sagashimono / 遠近法の箱  / Boîte à perspectives* (1990)

Fushigina ErebetaThe elevator /L’ascenseur (1991)

• épisodes de la série « Karo & Piyobuto » :
Ôshi / おうち  / Maison* (1993)
Sandoittchi / サンドイッチ / Les sandwiches* (1993)
Ame no hi /  あめのひ / Jour de pluie* (1992)

Pakusi / パクシ / (1995)

• キップリングJr/ Kipling Jr.* (1995)

Kodomo no Shiro/ キッズキャッスル  / Château d’enfant* (1995)

Bavel no Hon / バベルの本 /Le livre de Babel* (1996)

Chikyu Rokkotu Otoko/   /Mr.Rib Globe (1998)

• REMtv CARP (1999)

Your Choice/Dottini Suru/ Quel est ton choix ?* (1999)
> film issu d’ateliers avec des enfants

• Atama Yama/頭山/Le Mont Chef* (2002)
> d’après un ancien rakugo du même nom

Omake/ おまけ /Pièces* (2003)
> plusieurs courtes séquences entrecoupés de zootropes dessinés

Fuyu no Hi / 冬の日 /Jours d’hiver** (2003)
> segment animé d’après un haiku de Bashô, au sein du long métrage collectif de Kihachirô Kawamoto

The old crocodile/  年をとった鰐 /Le vieux crocodile (2005)
> basé sur le texte et les illustration de l’Histoire du vieux crocodile (1923) de Léopold Chauveau.
> le making of du film

Man & Whale (2007)
> film pour une campagne de protection des baleines de Greenpeace

A Child’s metaphysics / こどもの形而上学 / Les métaphysiques de l’enfant  (2007)

Kafuka inaka isha / カフカ 田舎医者  /Franz Kafka’s A Country Doctor  (2007)
> adapté de l’œuvre de Franz Kafka

•   Satie’s Parade / サティの「パラード」 / Parade de Satie (2016)
> adapté de « Parade », ballet créé par Erik Satie, Pablo Picasso et Jean Cocteau
> quelques précisions sur ce film par son auteur (P’tits du court, Annecy, juin 2016)

Notes on Monstropedia / 怪物学抄 / Notes de monstrologie (2016)

 

* Présents sur le DVD publié par les Films du Paradoxes
** La liste de tous les réalisateurs qui ont participé à cette œuvre

 

Retrouvez la plupart de ces films, quelques travaux inédits et autres « making of » sur la chaîne YouTube de Koji Yamamura

> Téléchargez le programme complet de la masterclass

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

anima