La tristitude

 

 

Certes, les mythologies populaires se fabriquent à coup de grossiers raccourcis.
Mais vous conviendrez que nous ressortir de la naphtaline ce genre de boniments opportunistes a quelque chose de profondément pathétique.

 

Ci-dessus, le mailing de promotion reçu le 15 mars 2024.
Autrement, pour s’instruire, on peut toujours lire le remarquable ouvrage du regretté Sébastien Roffat
La Bergère et le ramoneur – Chronique d’un désastre annoncé” ou ma modeste contribution à la correction de ces citations mensongères.
Pour rappel, si Isao Takahata et Hayao Miyazaki ont tous les deux été fortement influencés par La Bergère et le ramoneur,
ils ont cordialement détesté (c’est un euphémisme) Le Roi et l’oiseau. Le documentaire qui en atteste est en bonne voie…

 

 

Image d’en-tête : extrait de La Bergère et le ramoneur (1952)

 

 

 

anima