A fond, en ligne droite

violence_transport_cinema

L’excellente revue web “Le cinéma est politique” est l’un des rares médias francophones à analyser et dénoncer avec une argumentation solide le formatage du paysage audiovisuel et en particulier celui de la production animée. LCEP a publié le 24 septembre dernier un article très instructif, rédigé sous pseudonyme (Hdkw), intitulé “Irréaliste, violente, destructrice. La représentation de la mobilité au cinéma“, article originellement segmenté lors sa publication sur le site Carfree.fr. Je vous le recommande chaudement.
Car, outre la ridicule déification du transport personnel fortement motorisé, que ce bel exposé décrypte brillamment et simplement, sont soulevées parallèlement quantité de questions sociétales (et donc politiques) connexes dont la production animée industrielle est l’un des principaux véhicules. En a-t-elle conscience ?
Citons les rapports de domination savamment entretenus par les logiques commerciales offensives, la pérennisation sereine du modèle patriarcal de préférence viril, la prolifération des stéréotypes sexistes et racistes, la caricature des voies alternatives, “l’amnésie environnementale organisée“, le culte du libéralisme progressiste, pour les plus vicieuses.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

anima