Le cinéma d’animation en Tunisie

 

“Un cinéma de la marge en contexte autoritaire”
de Maya Ben Ayed
Éditions L’Harmattan – 2019
300 pages
ISBN : 978-2-343-18459-3

 

Les études publiées en français consacrées aux “terres inconnues” que sont les cinémas d’animation d’Afrique et du Moyen-Orient sont rarissimes.
Celle-ci est d’autant plus précieuse qu’elle éclaire de manière documentée une cinéma récent, confidentiel, longtemps cantonné à un certain amateurisme et néanmoins en prise profonde avec les contingences d’une société en quête farouche d’émancipation.
Cet ouvrage synthétise une thèse universitaire et ne contient aucune illustration. Il n’intéressera donc probablement que les puristes et les curieux qui aiment la création animée non seulement pour ce qu’elle montre mais pour ce qu’elle traduit des cultures et des enjeux socio-politiques des territoires où elle s’exprime au mépris des contraintes.
Et en effet, “Le cinéma d’animation en Tunisie – Un cinéma de la marge en contexte autoritaire” raconte en filigrane l’avênement laborieux d’une imagerie narrative libérée par la critique des régimes liberticides qui se sont succédés depuis la décolonisation.

Extrait :
Cette étude nous a appris que, curieusement, l’animation pourrait de révéler beaucoup plus incisive et ancrée dans la réalité de son époque que le cinéma direct ou militant, qui sous un régime autoritaire cherchant à contrôler jusqu’à la pensée de ses citoyens, se verra frapper par la censure aux différents stades de sa réalisation ou par une forme d’autocensure.”

 

Sommaire

Préface de Hervé Joubert-Laurencin
• Introduction : Cinéma d’animation en Tunisie, terra incognita
• L’expérience du terrain
• Le cinéma d’animation. Cinéma de artefact et de l’interstice.
• Le cinéma d’animation tunisien, un cinéma de la subversion

Chapitre 1 : La Tunisie “socialiste”. Genèse du cinéma d’animation
• Les débuts du cinéma d’animation en Tunisie. Les pionniers.
• Mongi Sancho. De l’AJCT aux studio d’animation de Sofia

Chapitre 2 : Échec du socialisme. Crise, répression et contestations
• L’émergence d’un cinéma contestataire ?
• Mongi Sancho, l’apolitique : Le pain (1972-1994)
• Nacer Khémir, le conteur en animation (1970-1973)
• Ahmed Benys, le montreur d’ombres – Mohammedia (1973)
• L’allégorie politique dans les films d’animation des années 1970

Chapitre 3 : Le zaïm et les guerres de succession
• La guerre à l’écran
• Le zaïm à l’écran. En hors-champ dans Guerbaji (1984)

Chapitre 4 : “Le changement” – L’illusion/désillusion en images
• Politique de privatisation et cinéma
• Quête du changement. La crédulité et l’engagement social
• La désillusion politique

Chapitre 5 : Images du pouvoir et pouvoir de l’image
• Imageries politiques. De Bourguiba à Ben Ali
• Le cinéma d’animation en Tunisie : un cinéma subversif

Conclusion
Bibliographie sélective


Un aperçu illustré de quelques jalons de la production tunisienne de films d’animation :


Le marchand de fez de Mongi Sancho (1967)

Affiche du court métrage de Nacer Khemir, Le mulet (1972)

 

Mohammedia d’Ahmed Benys (1973)

 

Guerbaji de Zouhair Mahjoub (1984)
Viva Carthago de Abdel Belhadi (2000)

 

Coma de Aladin Boutaleb (2010)

Les lunettes de Nadia Rais (2011)

Le château de sable de Mustapha Taieb (2011)

 

Noces berbères de Lotfi Mahfoudh (2012)

 


A toutes fins utiles, pour palier un tant soit peu l’absence dans l’essai de Maya Ben Ayed d’une filmographie tunisienne de l’animation, en voici une, non-exhaustive et reconstituée à partir de sources croisées, dont le présent ouvrage et celui de Stefanie Van de Peer, “Animation in the Middle East” (2017) :

La vieille et l’ogre de Mongi Sancho (1964)
Caprices de poupons de Mongi Sancho (1965)
La rentrée des classes de Mongi Sancho (1965)
Le chien intelligent de Mongi Sancho (1966)
Le marchand de fez de Mongi Sancho (1967)
Notre monde de Habib Masrouki (1967) – film perdu
La fleur de Nacer Khemir (1970)

Hajji dans sa mille et deuxième nuit de Zouhair Mahjoub (1971)
L’homme qui dort de Nacer Khemir (1971)
Le mulet de Nacer Khemir (1972) > hors compétition à Annecy en 1973
Le pain de Mongi Sancho (1972 et 1994)
Mohammedia de Ahmed Benys (1974)
Une petite histoire d’œuf de Mohamed Charbaji (1976)
Joha et les fantômes de la nuit de Samir Besbes (1978)

Le petit hibou de Zouhair Mahjoub (1982)
L’enfant et l’avion de Salah Khelifi (1983)
Guerbaji de Zouhair Mahjoub (1984)
Jahjouh 1 de Samir Besbes (1985)
La cigale d’Ezzedine Harbaoui (1986)
Secourez-la, elle est en danger ! de Mustapha Taieb (1987)
Il était une fois, notre monde d’Ezzedine Harbaoui (1989)
Lemalif de Mustapha Taieb (1989)
Jahjouh 2 de Samir Besbes (1990)

La chaussure de Mustapha Taieb (1994)
Le déluge de Mustapha Taieb (1994)
Les ficelles de Samir Besbes (1995)
Le sous-marin de Carthage de Zouhair Mahjoub (1999)
Viva Carthago de Abdel Belhadi (2000) – série tv

In and On de Maya Ben Ayed (2001)
La noce du loup de Lotfi Mahfoudh (2001)
Mazamir de Aladin Boutaleb (2005)
Dedi et Doudi de Boubakar Boukhari (2006)
Ruse par ruse de Mongi Sancho (2006)
L’enfant roi de Mohamed Graya (2007)
Amours névrosés de Rafih Omrani (2008)
Kharmouj de Rafih Omrani (2008)
Jahjouh et la sirène de Samir Besbes (2008)
Ryeh de Lotfi Mahfoud (2008)
L’Ambouba de Nadia Rais (2009)
La goutte miraculeuse de Zouhair Mahjoub (2009)
Coma de Aladin Boutaleb (2009)
La poule de Saaba de Rafih Omrani (2010)

Les lunettes de Nadia Rais (2011)
Noces berbères de Lotfi Mahfoud (2012)

 

Cette filmographie sera actualisée/complétée dès que l’occasion se présentera.

 

anima