L’enfant invisible

enfant_invisible
Un film de : André Lindon
Titre original : idem
Année de sortie : 1983
Origine(s) : France

Où le territoire insondable de l’enfance finissante se pare de résonances proustiennes, entre mélancolie et basculement définitif.

 

Il y a quelque chose de magnifique dans cette technique de l’animation : plus on approfondit, plus ça ressemble à la réalité, plus on voit que les lois de la physique, les lois de Newton, les vieilles lois, isolées […] se remettent en place d’elles-mêmes. C’est le seul art qui offre ça à notre époque. Tous les autres se perdent. […] Plus nous faisons des efforts, moins nous serons compris des amateurs de dessins animés (c’est entendu), mais plus nous serons compris par tous les autres.

Extrait d’un entretien accordé par André Lindon à Pascal Vimenet (vers 1984 ?), publié partiellement dans “Les Cahiers du cinéma”.
L’intégralité de cet entretien figurera dans le tome 3 (?) de “L’abécédaire de la fantasmagorie”.
Le présent extrait provient du tome 2 de cette série d’ouvrages, à l’entrée [80] L’enfant invisible. Quand je revois le film.

 

Quelques photogrammes extraits du film :

enfant_invisible_photogrammes01enfant_invisible_photogrammes02enfant_invisible_photogrammes03

Un croquis-reportage de Marie Paccou, capté lors de la rencontre avec André Lindon, suite à la projection de L’enfant invisible à Annecy en juin 2016 :

enfant_invisible_croquis_reportage_marie_paccou_annecy2016

Enregistrer

Enregistrer

anima