Les “gestuelles vidées” de Heather Hansen

circadian_scketch

La danseuse nord-américaine Heather Hansen réalise des dessins cinétiques géants pour restituer ses mouvements choré/graphiques sur le papier. Si l’idée est simple (et pas nouvelle puisque Johannes Itten faisait déjà faire ce genre d’exercices à ses élèves dans les années 30, à une autre échelle cependant), elle n’en est pas moins complexe à concrétiser. On comprendra aisément la maîtrise physique induite par un tel process de création que l’artiste pousse jusqu’à l’oubli de soi. Avec de la hauteur, ses traces gagnent en abstraction jusqu’à montrer bien plus que des spectres de mouvements. Pour ma part, j’y lis l’abandon, la consumation, l’énergie microcosmique des flux corporels, les “reazione nera” (comprend qui peut) matérialisant l’invisible.

> The Circadian Scketch

anima