Les spots publicitaires de Richard Williams

richard_williams_pubs

Pour financer la fabrication de son unique long métrage, The thief and the cobbler, dont la production s’est étalée de 1963 à 1993, tout en assurant la survie de son studio de Soho, Richard Williams adopta le système “vertueux” suivant : réaliser des films de commandes, majoritairement à vocation publicitaire, repousser sans cesse leur exigence artistique, lorsque les budgets le permettaient, avec l’appui d’animateurs vétérans de l’âge d’or du cartoon hollywoodien, Grim Natwick, Ken Harris, Art Babbit, lesquels formaient parallèlement les recrues du studio.
Sur une quantité avoisinant, selon les estimations du cinéastes, les 2500 spots conçus sur une vingtaine d’années, beaucoup sont oubliables, beaucoup ont disparu dans le flux incessant du torrent consumériste, mais le restant – de très haute tenue – est parsemé de pures merveilles d’animation, dessinées ou peintes, caricaturales ou photo-réalistes.
Ces dernières rendent plus plausibles les tours de force déployés dans chacune des séquences du long métrage inachevé.

> une première sélection de spots publicitaires réalisés par Richard Williams
> une seconde sélection de spots publicitaires réalisés par Richard Williams

 

anima