L’infini turbulent

 

 

Légende au choix :

1# « Spectacle stupéfiant. Colère ? Mais je n’en ressens aucune. »
2# « Plus aucune couleur. Comme si “ça” n’avait plus la force d’être couleur. »
3# « Roc intact, puis clivage, puis roc intact, puis clivage, puis roc intact, puis clivage, puis roc intact, puis clivage… »
4# « Les mille et mille bruissements étaient mes mille déchiquetages. »
5# « Je vois le temps comme un défilé de moments masqué par des aveuglements qui ont sacrifié le poète de Tanger pour quelques froides statues scrutant un passé. »
6# « Je sens que le blanc va longtemps garder pour moi quelque chose d’outrancier. »
7# « (Les sons de la radio ou du disque, paroles ou musique, n’ont aucun effet sur nous. Le réel seul ensemence et produit.) »
8# « Images du monde visionnaire »

 

 

En-tête : extrait de Misérable miracle de Ryo ORIKASA (2023), d’après les poèmes sous mescaline de Henri Michaux (1956)
Ce film est l’un des grands favoris de la compétition de courts métrages du FIFA d’Annecy 2024.

 

anima