Livres animés

livres_animes_pelachaud

 

Entre papier et écran – Histoire, techniques, créations, perspectives
par Gaëlle Pelachaud
Éditions Pyramyd – 2016
232 pages
ISBN : 978-2-35017-385-6

 

On le sait assez peu, les principes de l’animation et les procédés de reprographie ont toujours été intimement liés. Songez aux inventions du pré-cinéma, des “Lanternes magiques” aux disques stroboscopiques.
Depuis quelques décennies, à la faveur d’une multiplication exponentielle des écrans personnels et mobiles, les modes de lectures de contenus “figés” – informatifs, pédagogiques, divertissants – ont entrepris de profondes inclinations vers le dynamisme et l’interactivité. Ces mutations à la visibilité immédiatement spectaculaire ont bouleversé radicalement notre relation aux œuvres et à leurs auteurs. Et dans ce processus de transformation fondamentale, la transversalité entre supports est devenue le maître-mot de la plupart des modes d’expression et de diffusion qui luttent pour leur survie, ou tentent de ne pas se laisser distancer par le TGV des technologies de la dématérialisation. Comme la musique et le cinéma, le livre (les contenus imprimés) et l’ensemble des corporations associées font face, tant bien que mal. Avec en toile de fond, la question obsédante de l’extinction de l’objet-livre au profit des écrans physiques ou virtuels, et derrière elle, celle, vertigineuse, de la virtualisation des savoirs et des cultures.

En 2010, Gaëlle Pelachaud publiait une thèse intitulée “Livres animés : du papier au numérique”.
La voici synthétisée, actualisée, enrichie d’une iconographie remarquable et de “témoignages” de professionnels issus des nombreux secteurs concernés : édition, mise en scène, conservation, graphisme, multimédias.
Cette publication, accessible à tous, peut rassurer ceux qui ont besoin de l’être :  le livre et l’écran ne sont pas antagonistes mais complémentaires. La pérennité de l’un pourrait bien dépendre de l’autonomisation de l’autre. Autrement dit, l’acquisition par le livre numérique d’un langage propre pourrait amener le livre papier vers de nouveaux horizons, encore insoupçonnés. A la condition que les mondes du papier et de l’écran parviennent à se comprendre et à dialoguer objectivement pour accompagner de concert les nouveaux usages, qu’on les accepte ou qu’on les renie en bloc.
“Livres animés” est l’un de ces objets – bien tangible – capables de faciliter le rapprochement salutaire de deux lignes de fuite, pourtant convergentes par définition.

 

Sommaire :

Introduction

I – Histoire du livre animé
• Les livres scientifiques
• Les livres animés et l’illusion
• La grande époque du livre animé pour enfant
– Témoignage de Jacques Desse
– Rencontre avec Hélène Valotteau

II – Différents procédés techniques du livre animés

III – Livres animés contemporains
• Livres d’artistes
– Témoignage d’Éric Poirier
– Témoignage d’Alain Lecucq
• Livres jeunesse
– Témoignage de Bernard Duisit
– Témoignage d’Emma Guiliani

IV – Du papier au numérique, et inversement
– Témoignage d’Anouck Boisrobert et Louis Rigaud
– Étude de cas : Cléa Dieudonné

V – Différents procédés techniques de l’image en mouvement
– Étude de cas : Andrea Bjerregaard Brasch

VI – Panorama du livre animé numérique
– Témoignage de Marine Planche
– Rencontre avec Catherine Di Sciullo, Laura Cattabianchi et Élise Schweisguth

Conclusion

Ressources
A propos de l’auteur
Remerciements
Crédits

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

anima