Panorama de l’animation en volume en France

rapport_animation_volume_France2017

Non contente de régner sans partage sur la création cinématographique hexagonale, de comploter sournoisement dans les loges maçonniques des Grands Corps d’État, d’étaler ostensiblement un luxe obscène lors de son université d’été sur le campus HEC de Jouy-en-Josianne, et d’avoir de surcroît ses ronds de serviettes sous les ors de la République, la puissante – bien que minoritaire – corporation des Joueurs-à-La-Poupée (les JàLP pour les intimes) vient de franchir un cap déterminant dans sa stratégie de lobbying viral. Tel un rouleau compresseur, à renfort de diagrammes multicolores et de jargon technocratique, ce faux-nez de l’oligarchie financière se permet désormais de médiatiser sa vision étriquée du monde pour mieux nous l’imposer.

C’est ainsi que ” formé lors de l’édition 2015 du Festival National du Film d’Animation de Bruz – Rennes métropole, le Collectif National des Techniciens et Réalisateurs du Volume Animé a publié une étude visant à faire l’état des lieux de ses métiers en France. Villes concernées; répartition par département; polyvalences; etc… Précédé d’un texte de synthèse, ce document propose un regard inédit sur ce secteur de l’animation. Il a vocation à être précisé et à déboucher sur des groupes de travail rassemblant plus largement l’ensemble du métier.
[Ben voyons !]

rapport_animation_volume_France2017_bis

> Téléchargez l’étude “Panorama de l’animation en volume en France”

> Téléchargez l’annexe de l’étude

> Et comme si ça ne commençait pas à bien faire, ces puppet masters ont même une page Fesse-bouc

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

anima