Un abécédaire de la fantasmagorie – Prélude

vimenet_abecedaire01

de Pascal Vimenet
Éditions L’Harmattan – 2015
400 pages
ISBN : 978-2-343-06514-4

La collection « Cinémas d’animations » dirigée par Sébastien Roffat s’est enrichie du premier volume d’une pentalogie (?) qui fera autorité en la matière de par la richesse sélective de son corpus de sujets, traités avec une acuité et une érudition dont l’auteur – écrivain de cinéma, historien, enseignant, programmateur de films – est l’un des rares à se prévaloir avec une telle constance, dans le champ dépeuplé de la critique du mouvement visuellement reproduit.

Éclaireur et défricheur infatigable des territoires avant-gardistes du cinéma et de sa préhistoire, à la source paléolithique de laquelle les fantasmagories (projections de « fantômes » en public) apparaissent comme le point d’origine, Pascal Vimenet contribue depuis trois décennies à élaborer une œuvre écrite exigeante dont tout cinéphile désireux de porter sur l’animation un regard autre que naïvement dithyrambique et/ou béatement fétichiste, ne peut tirer que bénéfices intellectuels.

Une première livraison est ici proposée avec le parti pris éditorial de l’abécédaire qui présente entre autres avantages celui de baliser les voies d’accès à une science transdisciplinaire rendue de la sorte plus digeste aux néophytes paresseux qui auraient tôt fait de taxer l’ouvrage d’élitisme.
On admettra volontiers que l’immersion dans cette prose ciselée au millimètre ne se fait pas sans efforts, néanmoins, sa consommation révèle au lecteur des horizons insoupçonnés, nourrit et stimule une pensée critique nécessairement féconde, une pensée dont l’art de l’animation à plus que jamais besoin.


Sommaire
(commenté) :

Préface de Marcel Jean
Avant-propos de Pascal Vimenet

A
[1] aaa (les trois a)
> studio fondé par Marcelle Ponti et Jacques Rouxel (Les Shadoks)
[2] AFCA. Histoire jivaro
> brève histoire de l’Association Française du Cinéma d’Animation
[3] Alexeieff (Alexandre). (1901- 1982)
[4] Alexeieff (Alexandre). 1901, Russie – 1982, Paris
[5] Alexeieff (Alexandre). Parker (Claire). Trames de vie
[6] Alice. La disjonction du corps
[7] Alice. Analyse de séquences 13 et 14
> sur le long métrage de Jan Svankmajer (« École & Cinéma »)
[8] Anamorphosis
> sur le documentaire d’animation des frères Quay (cours à l’EMCA)
[9] Animation. En arpentant le territoire du court métrage français
[10] Animation. Panorama international
[11] Animation totalisée (l’). Ou « y a-t-il des escargots gauchers ? »
> sur Alexandre Alexeieff et Claire Parker
[12] Animatographe. Éditorial posthume
> sur la revue de cinéma (1986-1987)
[13] Archive(s) intemporelle(s)
> prescience littéraire du cinéma et du spectacle virtuel
[14] Art rupestre : un imaginaire cinétique ?
[15] Au premier dimanche d’août
> sur le court métrage de Florence Miailhe

B
[16] Back (Frédéric). A propos de L’homme qui plantait des arbres
[17] Back (Frédéric). Un parcours exigeant
[18] Back (Frédéric) en écho
[19] Back (Frédéric). L’homme qui plantait des arbres en analyse
[20] Bal du Minotaure (Le)
> sur le court métrage de Lorenzo Recio
[21] Barbe Bleue. Opéra modèle, opéra modelé
> sur le court métrage de Jean Painlevé et René Bertrand
[22] Bardine (Garri)
[23] Bardine. Le détournement des genres proscrits
[24] Barta (Jiri) : « symphonie sculptées ». A propos du Joueur de flûte
> diffusé en France sous le titre Krysar
[25] Barta
[26] Bartakiada. Cruelle concision
> sur le court métrage d’Oldrich Haberle, d’après Miroslav Bartak
[27] Bartosch (Berthold). L’idée
[28] Bertrand (René)
[29] Blinkity Blank
> sur le court métrage de Norman McLaren
[30] Blinkity Blank. Proposition de décryptage
[31] Borowczyk. Rétrospective à Varsovie
[32] Boro, l’île d’amour. Plaidoyer pour Walerian Borowczyk.
[33] Borowczyk. L’image dans le tapis
[34] Borowczyk (Walerian). Le filigrane polonais
[35] Bouvier et le bufle (le)
> sur le court métrage de Sanwei Chen
[36] Boxe (la)
> sur le court métrage de Garri Bardine
[37] Breer (Robert). (13 minutes avec)
[38] Burton (Tim). Des monstres salvateurs
[39] Burton (La « touche »).
De Vincent à Charlie, sur les traces des enfants terribles de Tim

C
[40] Le cabinet de Jan Svanmajer. Un portrait chinois
> sur le film des frères Quay
[41] Calaveras
> sur le court métrage de Jacques Colombat
[42] Canard ? (un)
> Éditorial du n°1 de « L’Animatographe »
[43] Capture du mouvement (la). Où en est le cinéma d’animation ?
[44] « Carnets / intimes ». Six films pour la 8e Fête du cinéma d’animation
[45] Ce qui s’invente à l’Est
[46] Charnay (Yves)
> sur l’œuvre du peintre et réalisateur
[47] Chien, général et les oiseaux (le)
> sur le long métrage de Francis Nielsen
[48] Chine. Ombres électriques
> sur le cinéma d’animation chinois
[49] Cinéma d’animation au Canada
[50] Cinéma d’animation et bande dessinée
[51] Cinéma d’animation. État de situation
[52] Cinéma d’animation polonais. Petite histoire
[53] Cinéma d’animation soviétique et russe. Regard oblique
[54] Cohl (Émile). Esquisses
[55] Cohl. Éléments pour une histoire de la dissémination des formes cohliennes
[56] Cohl. Un fil d’Ariane : le legs « incohérent » dans le champ cinématographique
[57] Colombat (Jacques)
[58] Contamination
> sur l’exposition de Jan et Eva Svankmajer(ova)
[59] Conte des contes (le). Une étude
> sur le court métrage de Youri Norstein
[60] Contes crépusculaires (les)
> sur le court métrage d’Yves Charnay
[61] Crac !
> sur le court métrage de Frédéric Back
[62] Cronos et l’instant
> sur le photographe Thierry Arensma (image d’en-tête)
[63] Curriculum vitae
> sur le court métrage de Pavel Koutsky
[64] Cyclope de la mer (le)
> sur le court métrage de Philippe Jullien

Index
Réalisateurs
Noms
Œuvres
Technique
Biographie des dessinateurs et photographes

> commander ce livre

> visionner la conclusion de Pascal Vimenet des « Rencontres sur l’écriture d’animation 2015 » de Fontevraud

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

anima