Music Queens

 

 

Série de 20 épisodes de 3 mn
2023 – France
Écriture : Rebecca Manzoni et Emilie Valentin
Réalisation : Amandine Fredon et Rebecca Manzoni
Création graphique : Leslie Plée
Production : La Générale de production, Foliascope, Radio France

Visible sur Arte.tv jusqu’en mai 2028

 

 

Rebecca Manzoni décline simultanément sa chronique radiophonique matinalière “Tube & Co” (décorticage de succès célèbres de la musique populaire) en bandes-dessinées et en série animée.
Cette dernière rejoint la collection des comédies progressistes politico-féministes qu’affectionne la chaîne publique franco-allemande Arte depuis qu’elle constate les scores d’audiences inédits et phénoménaux de “Libres !” ou, dans une très moindre mesure, de “Cherchez la femme” et plus récemment d’Inside Kaboul. Le passage de la série sonore à la série animée semble d’ailleurs une nouvelle voie transmédiatique à laquelle, étonnement, peu de producteurs s’intéressaient jusqu’ici. Et là, tous mes coreligionnaires créateurs/producteurs de contenus radiophoniques depuis le début des radios libres (1981) et accessoirement animaphiles, qui espèrent depuis des décennies cette passerelle, doivent bien rigoler. Mais bon, mieux vaut tard que jamais, la machine est enclenchée et nul doute que le concept devrait continuer à prendre de l’ampleur.

“Music Queens” présente donc une vingtaine de mini-portraits croisés d’une artiste et de l’un de ses tubes emblématiques. Portraits racontés par la voix gouailleuse de l’animatrice-productrice la plus adulée de France Inter. Et pour celles et ceux qui connaissent déjà l’histoire, les œuvres et les engagements des artistes représentées, c’est à peu près le seul intérêt de la série, dessinée et animée à l’économie, selon une direction ciné-graphique parfaitement appropriée au projet.
Pour les autres, beaucoup plus nombreuses et nombreux, ce format concis permet de découvrir “entre trois stations de métro” l’influence sociétale, souvent méconnue sinon ignorée, d’auteures/interprètes/compositrices qui ont fait l’Histoire des différents courants de la pop-music, souvent cachées derrière l’aura envahissante des mâles qui dominent le secteur depuis qu’il existe. Ces nouveaux initiés auront peut-être la curiosité de dépasser les tubes pour plonger dans la discographie de celles qui le méritent vraiment. De mon point de vue très subjectif : Ronnie Benett (chanteuse des Ronettes), Blondie (“Heart of Glass” reste l’arbre disco qui cache la forêt pop-punk), Queen Latifah (pionnière et reine autoproclamée du hip-hop contre-masculiniste) et bien sûr  Anne Sylvestre.

 

 

Allez, je me risque à formuler un pronostic, avec quelques souhaits personnels* dedans, pour une 2e saison qui aurait l’avantage de faire à peu près le tour de la question : Miriam Makeba (“Pata Pata”), Joan Baez (“Here’s To You”), Patti Smith (“Because The Night”)*, Madonna (“Like A Virgin”), Diam’s (“La boulette”), Cat Power (“The Greatest”)*, Fiona Apple (“Fast As You Can”)*, Billie Eilish (“Happier Than Ever”), PJ Harvey (“Down By The Water”)*, Tina Turner (“What’s Love Got To …”), Siouxsie Sioux (“Hong Kong Garden”)*, Aretha Franklin (“Respect”), Björk (“Human Behavior”)*, Nancy Sinatra (“These Boots Are Made …”)*, Stevie Nicks (“Landslide”)*, Laureen Hill (“Killing Me Softly…”)*, Brigitte Fontaine (“Je suis inadaptée”)*, Hope Sandoval (“Fade Into You”)*, Diana Ross (“Can’t Hurry Love”), Amy Winehouse (“Back To Black”), Camille (JOKE !!!! :).

 

 

Les épisodes

• Janis Joplin / “Piece of My Heart”
• Nina Hagen / “African Reggae”
• Caroline Loeb / “C’est la ouate”
• The Wheather Girls / “It’s Raining Men”
• Barbara / “L’aigle noir”
• The Ronettes / “Be My Baby”
• Blondie / “Heart of Glass”
• Cyndi Lauper / “Girls Just To Have Fun”
• Marianne Faithful / “The Ballad of Lucy Jordan”
• Dolly Parton / “9 to 5”
• Sheila / “Spacer”
• Françoise Hardy / “Tous les garçons et les filles de mon âge”
• Lizzo / “Juice”
• Anne Sylvestre / “Non, tu n’as pas de nom”
• Sia / “Chandelier”
• Gossip / “Heavy Cross”
• Angèle / “Balance ton quoi”
• Queen Latifah / “U.N.I.T.Y”
• Nina Simone / “Ain’t Got No, I Got Life”
• Christine and the Queens / “Christine”

 

 

anima